HipMaster » Divers » Utilité d’un masque de protection pour un motocycliste

Utilité d’un masque de protection pour un motocycliste

Les effets de la pollution sur l’organisme sont connus de tous. Lorsqu’on est trop exposé aux fumées que dégagent les moteurs de voiture et de motos, la santé y prend un sérieux coup. Pour minimiser les dommages, des mesures de protection telles que le port d’un masque anti-pollution est conseillé par les médecins. Cependant, quelques motocyclistes y voient toujours un inconvénient. De plus, avec la COVID-19, la question mérite d’être à nouveau abordée. Voici un zoom sur le port de masque à moto qui pourrait bien dissiper vos doutes. 

Augmenter son espérance de vie

Que vous soyez joggeur ou motocycliste, il est prépondérant de se protéger contre les dangers de la pollution pour la santé. En effet, en le faisant vous vous donnez plus de chance de vivre longtemps. Moins s’exposer à la pollution en mettant un masque anti-pollution pour se protéger en moto, vous évite d’avoir votre espérance de vie réduite de deux ans au moins. 

Selon une étude portant sur la question, environ 48 000 personnes sont victimes de décès prématurés en France à cause des particules fines. Ainsi, un masque anti-pollution moto est un équipement salvateur pour le motocycliste. Surtout lorsqu’on considère que ce dernier a pour habitude de se faufiler entre les bouchons, bravant ainsi tous les microbes au cœur même des zones de pollution. 

Bien évidemment la moto est un moyen de déplacement assez efficace en zone urbaine. Toutefois, il ne faudrait pas négliger les dangers auxquels elle expose ses utilisateurs. Un masque anti-pollution moto ne semble pourtant pas aussi contraignant qu’un masque porté pour faire du jogging. L’effort physique dans ce cas d’espèce est presque inexistant. 

Le casque protège contre les chutes, pas contre les particules

Certes, en portant un casque, fut-il intégral ou pas, vous ne serez pas à l’abri des petites particules invisibles à l’œil nu. Les casques sont conçus pour protéger la tête du conducteur, mais ne peuvent rien contre un minuscule atome nuisible au poumon. Avec un masque de protection, la sûreté que vous aurez à moto sera complète. En complément, le masque de protection a aussi l’avantage de vous prémunir du froid en hiver. Il ne faut donc aucunement négliger cette polyvalence que possède le masque anti-pollution moto

Le masque, un équipement assorti avec le style du motocycliste

Au-delà de la protection, un masque anti-pollution moto a la propriété de vous conférer un style unique. Il en existe plusieurs motifs parmi lesquels vous trouverez ce qui s’accommode avec votre engin et votre habillement. Tous sont dotés de filtre ultra performant que vous devez néanmoins changer après 15 jours d’utilisation en moyenne. 

Il y a également des modèles dont les filtres peuvent tenir jusqu’à six mois. Il vous revient d’opter pour le masque de protection dont l’entretien vous semble possible, et ce, régulièrement. Vous pourrez alors roulez masqués en toute beauté et surtout en toute sûreté en zone urbaine. Au regard de tous ces avantages, il est clair que le masque de protection moto n’est pas un accessoire superflu dont on peut se passer à volonté. Pensez avant tout à votre santé avant de privilégier le confort qui est vôtre lorsque vous n’avez aucun objet sur le nez.